Localisez votre distributeur Opel

Entrer l’une des informations suivantes:

Un équipement de sport pour les connaisseurs:
la nouvelle Opel Insignia GSi fait la différence

20 juil. 2017

  • Plus saillante: avec un design avant et arrière sportif ainsi que des roues 20 pouces marquantes
  • Plus précise: châssis FlexRide et freins Brembo avec réglage «Nürburgring» spécial
  • Plus efficace: construction légère, technologie turbo et boîte automatique huit vitesses à faible frottement
  • Plus maniable: transmission intégrale avec «Torque Vectoring», pneus sport Michelin ultra performants
  • Plus contrôlée: nouveau siège baquet certifié AGR avec beaucoup de maintien latéral et de confort
  • Plus rapide: GSi distance la version OPC plus puissante du modèle précédent sur la «Nordschleife»
  • Plus exclusive: première mondiale à l’IAA de Francfort mi-septembre
Insignia GSi

Plus saillante, plus précise, encore plus efficace: La nouvelle Opel Insignia GSi est une berline sport pour tous ceux qui apprécient vraiment les choses particulières. Une machine de pilotage par excellence pour un plaisir maximum sur toutes les routes. Le châssis au réglage particulièrement dynamique et les nouveaux pneus sport Michelin assurent un niveau d'adhérence extrêmement élevé. La transmission intégrale avec «Torque Vectoring» est unique dans ce segment – grâce à cette technique, la nouvelle Opel Insignia GSi est plus agile dans les virages, offre un guidage latéral optimal pour une stabilité maximale et brille par sa traction exemplaire. Pour une expérience de conduite encore plus active, la nouvelle boîte automatique huit vitesses peut au choix être commutée avec des palettes sur le volant – presque comme sur une voiture de course. La combinaison particulière de construction légère, centre de gravité bas et puissance turbo deux litres est typique de la nouvelle génération d'Insignia. Cela donne un excellent report poids / puissance. Autant de valeurs intérieures méritent un extérieur particulier: Avec ses grandes entrées d'air chromées à l'avant ainsi que son spoiler arrière caractéristique, la GSi met les choses au point: le look sportif est adéquat. Le siège intégral avec revêtement en cuir spécialement développé par Opel pour la GSi, le volant sport et les pédales en aluminium représentent d'autres ingrédients pour les vrais connaisseurs.

L'ajustement de précision d'Opel conduit à une Insignia avec une efficience jamais vue. En fin de compte, la nouvelle GSi marque une différence dynamique avec l'Insignia Grand Sport, déjà très agile – elle montre un nouveau niveau de sportivité moderne qui se caractérise par une excellente adhérence et une précision ultime. Des talents que les amateurs de berlines de classe moyenne sportives savent apprécier. Et qui se lisent aussi sur le chronomètre. «Sur un tour sur la Nordschleife (boucle nord) du Nürburgring, la nouvelle Insigniqa GSi est nettement plus rapide que la variante OPC la plus rapide de la génération précédente», a observé le directeur Opel Performance Cars et Motorsport Volker Strycek lors de ses tests de conduite de développement. Voici l'une des raisons: la GSi pèse 160 kg de moins que l'Insignia 2.8 V6 Turbo OPC du modèle précédent. Une vraie athlète en somme.

 

«C'est l'association d'un poids léger – surtout sur l'essieu avant –, d'un centre de gravité bas, d'une manœuvrabilité ludique ainsi que d'une puissance turbo utilisable sur une large plage de régimes, et ce avec une traction optimale, qui rend la GSi plus rapide. C'est l'efficience à l'état pur. Le haut niveau d'adhérence est parfait pour la «Nordschleife» et garantit un plus en matière de plaisir de conduite et de sécurité sur les routes publiques», s'enthousiasme le pilote de voiture de tourisme Strycek à propos de la nouvelle berline sportive qui porte fièrement comme logo l'éclair».

À travers l'«enfer vert»:
testée sur le circuit de course le plus dur du monde

Insignia GSi

L'Opel Insignia GSi a reçu sa touche finale sur la légendaire «Nordschleife du Nürburgring». Ici, dans l'Eifel, Opel possède son propre centre de test pour le réglage de ses modèles sportifs. Les ingénieurs d'Opel ont conçu un tout nouveau châssis pour la GSi dans l'endroit jadis surnommé l'«enfer vert» par le champion du monde de Formule 1 Jackie Stewart. Des suspensions plus courtes abaissent la berline de 10 millimètres, des amortisseurs sport spéciaux réduisent les mouvements de la carrosserie à un minimum, même en cas de tours rapides. Les freins mordants Brembo à quatre pistons ainsi que la direction déjà directe en elle-même ont été spécialement adaptés. L'Insignia GSi est proposée de série avec le châssis FlexRide électro-mécanique. Il adapte en quelques millièmes de seconde les amortisseurs et la direction. En outre, la commande modifie la courbe caractéristique de la pédale d'accélérateur ainsi que les points de commutation de la boîte automatique huit vitesses de série. Le conducteur peut lui choisir entre les modes Standard, Tour et Sport. Selon le mode, la direction et l'accélération réagissent encore plus directement. En exclusivité pour la GSi, il existe en plus le mode «Compétition», qui s'active via le bouton ESP. Si ce bouton est pressé deux fois, l'ESP offre au conducteur chevronné un angle d'embardée plus grand avec le contrôle de la traction désactivé – par exemple pour un tour de plaisir de conduite à l'état pur sur la «Nordschleife».

 

En combinaison avec les pneus extrêmement adhérents Michelin Pilot Sport 4 S et les grandes jantes de 20 pouces, le châssis sport développe un niveau d'adhérence étonnant. De plus, la transmission intégrale de série avec «Torque Vectoring» est époustouflante. Dans ce système high-tech unique dans le segment, deux embrayages sur l’essieu arrière remplacent le différentiel conventionnel et peuvent accélérer les roues individuellement en quelques secondes, selon la situation de conduite. L'Insignia GSi ne connait donc pas les pénibles sous-virages, à savoir le glissement des roues avant. Autrement dit: la nouvelle GSi trace un trait propre dans les successions de virages. La berline sport est propulsée par un souverain moteur essence turbo de deux litres qui allie performance et puissance tirée des bas régimes. Le 2.0 Turbo affiche 191 kW/260 ch et offre un couple maximal de 400 Nm (consommation d'essence dans NEFZ mixte 8,6 l/100 km). Le quatre cylindres arrive avec la boîte automatique huit vitesses entièrement neuve. Le conducteur peut au choix effectuer les commutations lui-même grâce aux palettes du volant, sans retirer ses mains du volant ni perdre la route de vue. En outre, les points de commutation peuvent être présélectionnés en fonctionnement automatique via les modes Standard et Sport.

Des attributs sportifs:
du nouveau siège sport Opel Performance au spoiler arrière

Parmi les vertus sportives de la nouvelle Opel Insignia GSi, on compte des éléments de design, des points forts techniques et des accessoires. Tout en haut de la liste, on retrouve le nouveau siège baquet développé par Opel même, qui offre autant de maintien latéral que de confort sur les longues distances. Le siège sport premium est certifié AGR (Aktion Gesunder Rücken / Action pour un dos sain), ce qui prouve son ergonomie optimale. Tout comme sur l'Insignia Grand Sport, le siège dispose d'une ventilation, d'un chauffage, d'une fonction massage ainsi que des flancs latéraux réglables. La GSi dispose en plus d'un dossier haut avec appuie-tête intégré. Sur le siège sport Opel Performance, le passage de la ceinture à hauteur des épaules est exemplaire, ce qui ne va pas de soi pour les sièges intégraux. Le client peut faire son choix parmi deux combinaisons de cuir, toutes deux pourvues d'un logo GSi. On retrouve également l'inscription sur l'arrière du véhicule, qui porte un spoiler efficace pour l'entraînement souhaité de l'essieu arrière. Le tablier arrière esquisse nettement un diffuseur et affiche deux sorties d'échappement chromées. À l'avant, on retrouve des caractéristiques de design semblables avec les entrées d'air aussi chromées devant les roues. À l'intérieur, le volant cuir à la partie inférieure aplatie de manière dynamique, le pédalier en aluminium et le ciel de pavillon noir assurent l'ambiance adéquate – dans le meilleur style d'une berline sport très particulière.

33 ans de tradition:
les modèles GSi d'Opel

Insignia GSi

L’Opel Insignia GSi poursuit une longue tradition de modèles Opel sportifs avec la ligne GSi. En 1984, la Manta GSi ainsi que la Kadett GSi (115 ch pour 1800 cm3) firent fureur pour la première fois. Quatre ans après déjà, la Kadett 2.0i GSi 16V affichait 150 ch grâce aux deux arbres à cames en tête et la technique des quatre soupapes. Ce moteur high-tech se retrouva également dans le modèle suivant, la première Astra. En guise d'alternative à partir de 1993, une Astra GSi avec 1800 cm3 et 125 ch fut disponible. Même les différentes générations de Corsa eurent leurs modèles GSi: à commencer par la
Corsa A de 100 ch (1988), devenue un classique depuis longtemps. On termina par la Corsa D en août 2012 – La gamme GSI n’a pas dit son dernier mot!

 

La nouvelle Insignia GSi fêtera sa première mondiale sur de l'IAA à Francfort (du 14 au 24 septembre 2017) et pourra être commandée en Suisse à partir de novembre.