Localisez votre distributeur Opel

Entrer l’une des informations suivantes:

Opel Ampera-e: Lancement de la vente en Suisse

1 juin 2017

  • Lancement de la vente en Suisse le 31 mai 2017
  • Prix complet à partir de CHF 41‘900.--, leasing à partir de CHF 419.--/mois
  • La nouvelle Opel Ampera-e élue «Produit de l’année 2017»
  • Parfaitement adaptée au quotidien: autonomie de 520 kilomètres selon le nouveau cycle européen de conduite
  • «One Pedal Driving»: freinage avec la pédale d’accélération
Ampera-e

Pour la première fois et grâce à l’Opel Ampera-e, l’électromobilité devient intéressante pour des groupes d’acheteurs n’ayant jamais possédé de véhicule électrique auparavant. Son attractivité est avant tout liée à son inégalable capacité à combler les besoins du quotidien. La voiture électrique originaire de Rüsselsheim révolutionne l’expérience au volant, en plus d’ouvrir un nouveau chapitre de l’électromobilité grâce à son autonomie maximale de 520 kilomètres à charge complète, d’après le nouveau cycle européen de conduite (NEDC). Environ 90 % des automobilistes qui font chaque jour la navette entre le travail et la maison pourraient prendre le volant d’une Ampera-e, une voiture efficiente dotée d’une batterie de 60 kWh, plutôt que celui d’un véhicule conventionnel. La seule différence serait de devoir recharger une batterie plutôt que de refaire le plein d’essence.

 

Les produits Opel sont synonymes de qualité et de pouvoir d’innovation, ce que souligne cette année encore la récompense Plus X Award. Une fois de plus, le jury du plus grand prix en matière d’innovation dans les secteurs de la technologie, des sports et du style de vie a nommé Opel «Marque la plus innovante». Cette fois-ci c’est l’Ampera-e qui a séduit à titre de voiture pionnière. Récompensée à de multiples niveaux, la voiture électrique a accumulé les honneurs dans les catégories «High Quality», «Design», «Fonctionnalité», mais aussi dans son domaine de prédilection: l’«Écologie». La révolutionnaire Ampera-e a causé un tel enthousiasme auprès des jurés spécialisés provenant de différents pays qu’elle a par ailleurs été couronnée «Produit de l’année 2017».

Lancement sur le marché suisse

Le lancement de l’Ampera-e d’Opel se fera en premier lieu dans les pays déjà dotés d’une infrastructure électrique et/ou dans ceux qui ouvrent de nouvelles perspectives pour le marché de l’électromobilité. Les premiers clients norvégiens ont déjà reçu leur nouvelle Ampera-e d’Opel. Le marché norvégien de l’électromobilité est le plus développé d’Europe. Les prochains marchés desservis seront l’Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse.

 

Le lancement de la vente en Suisse se fera le 31 mai 2017. L’Opel Ampera-e est disponible à partir de CHF 41‘900. Ce prix comprend le véhicule équipé de la batterie hautes performances de 60 kWh. Les clients peuvent choisir entre l’achat au comptant ou le leasing (p. ex. 48 mois / 10 000 km/an à CHF 419.--/mois). Les premiers véhicules arriveront chez les distributeurs au cours du 3e trimestre de 2017. L’entraînement électrique est garanti durant 8 ans ou jusqu’à 160 000 km.

Ampera-e

Une championne de l’autonomie parfaitement adaptée aux exigences du quotidien

Capable de parcourir 520 kilomètres entre chaque charge, l’Ampera-e d’Opel dispose d’une autonomie supérieure d’au moins 100 kilomètres à celle de son plus proche concurrent (selon le NEDC). Les valeurs déterminées à l’aide du NEDC sont importantes, notamment pour pouvoir comparer les différents véhicules. Dans la réalité, des facteurs comme l’état de la route, les conditions météorologiques, le style de conduite et la charge transportée influent sur l’autonomie. C’est pourquoi Opel a soumis l’Ampera-e à un test supplémentaire se rapprochant du profil de vitesse défini par le cycle de conduite nommé «Procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers» (WLTP) (procédure écourtée). Les valeurs WLTP se rapprochent davantage de la réalité que celles du NEDC. Une fois de plus, l’Opel Ampera-e est convaincante: sur la base de ce test, les ingénieurs estiment l’autonomie du véhicule à 380 kilomètres. En règle générale, ce chiffre diffère de l’utilisation quotidienne du véhicule, étant donné que l’autonomie dépend du style de conduite et de facteurs externes. Jusqu’à présent, le défaut majeur des véhicules électriques était le risque de tomber en panne à cause de batteries déchargées – une crainte désormais du passé pour les automobilistes. Les points forts se multiplient: tous les avantages d’une mobilité écologique et économe en ressources qu’offre un véhicule électrique, la souplesse d’une voiture sport et la possibilité de voyager sans devoir constamment se soucier de l’état de charge de la batterie.

 

Efficacité et puissance – Les ingénieurs Opel ont précisément tenu compte de ces considérations lors de l’élaboration de l’Ampera-e, ce qui se reflète aussi dans le design pratique de cette voiture électrique. Vue de l’extérieur, elle est aussi compact que l’Opel Corsa. Vue de l’intérieur, elle offre toutefois un habitacle plus vaste que l’Astra, un modèle pourtant bien plus grand. L’ensemble de l’espace destiné aux passagers se situe au-dessus des batteries intégrées au soubassement de la voiture. Cela permet d’élever la position assise des passagers de l’Ampera-e et de leur procurer la sensation de prendre place à bord d’un SUV, ce que beaucoup de clients sauront apprécier.

Ampera-e

«One Pedal Driving»: freinage avec la pédale d’accélération

Mais ce n’est pas tout: ce modèle électrique révolutionnaire permet une conduite décontractée presque totalement silencieuse et recharge de plus ses batteries pendant la conduite. Il suffit au conducteur de relâcher la pédale d’accélération en mode de conduite normal («Drive») pour ce faire. En mode poussé, l’Ampera-e récupère automatiquement de l’énergie en se servant du moteur électrique comme d’un générateur. Si le conducteur passe au mode bas («Low»), la puissance de freinage du moteur augmente, ce qui accroît la récupération d’énergie. Un troisième mode de récupération disponible s’active manuellement grâce à la bascule située sur le volant et permet la récupération complète de l’énergie («Regeneration on Demand»). Dans les modes «Low» et «Low/Regen on Demand», le couple d’inertie est si élevé qu’il n’est même plus nécessaire, en circulation normale, de toucher la pédale de frein pour réduire la vitesse jusqu’à l’arrêt du véhicule. Ainsi, la conduite sûre de l’Ampera-e s’effectue exclusivement par la pédale d’accélération («One Pedal Driving»). Bien entendu, le frein doit toujours être actionné dans les situations d’urgence. Dans le trafic urbain dense caractérisé par de nombreux arrêts et démarrages, le conducteur peut augmenter la récupération d’énergie – et ainsi l’autonomie de son véhicule – d’un maximum de 5 % par rapport au mode «Drive», grâce à «One Pedal Driving», selon les premières simulations effectuées sur banc d’essai.

 

Un couple maximal de 360 newtons-mètres explique le tempérament électrisant du nouveau membre de la famille Opel. La puissance du moteur électrique est de 150 kW/204 ch. Les disciplines de prédilection de ce champion de l’autonomie sont les démarrages magistraux aux feux et les entrée sur autoroute. Il ne faut que 3,2 secondes à cette compacte pour passer de 0 à 50 km/h et tout juste 4,5 secondes pour passer de 80 à 120 km/h en situation de dépassement. La vitesse maximale est limitée électroniquement à 150 km/h au profit de l’autonomie.